relecture et de révision

Le jour J de publication pointe son nez ? Votre demande de relecture de contenu rédactionnel est sur le point de partir ? Bravo ! Vous abordez une étape décisive. C’est précisément le moment de marquer un arrêt afin de négocier au mieux ce tournant. Car oui, vous vous devez de faire un choix éclairé. Ce qui peut parfois vous échapper, et cela au détriment de la qualité des contenus dont vous êtes le garant. Commet éviter une sortie de route ?

Au lieu de vous emballer, posez-vous la question suivante : pour ce contenu en question, quelle est la prestation appropriée ? Relecture ? Ou plutôt révision ? Fondamentale, cette question, négligée, peut être source de malentendu entre vous et votre rédacteur/prestataire.

Comment vous y retrouver ? En vous disant que tout contenu rédactionnel a du corps. Appréhendez votre contenu rédactionnel en fonction de cette constante. Détachez-vous de l’unidimensionnel (une suite de mots couchés sur une feuille) et passez à la 2D. Visualisez votre contenu rédactionnel en 2 D et vous pourrez facilement déterminer quelle prestation correspond le mieux à vos besoins. Un contenu rédactionnel possède deux couches. Tout comme votre épiderme.

Couche interne : les fondations

C’est elle qui soutient vos contenus. Mal structurée, elle s’écroule et vous laisse avec un contenu défaillant sur les bras. L’expédient ? Une intervention en profondeur : la révision.

qu'est ce que la révision de contenu éditorial

Vous avez besoin de révision de votre contenu lorsqu’il s’agit de le remanier dans un souci d’intelligibilité et de lisibilité. Il s’agit d’aller en profondeur dans le texte. Pensez à un acte de chirurgie. Le contenu rédactionnel peut subir des entailles, des ablations. La révision peut donner lieu à un travail de réécriture. Il peut impliquer une modification de la structure du texte, un travail de reformulation.Une fois la révision terminée, on peut s’attaquer au niveau suivant :

Couche externe : les finitions

relecture de contenu en 4 mots

Le travail de relecture s’effectue en surface. On polit, gomme les imperfections, lisse le tout. Il s’agit de corriger les fautes d’orthographe et de ponctuation, de grammaire et de veiller au respect des règles typographiques.Le facteur réducteur de stress : déterminer le type de prestation approprié vous permet d’éviter des désagréments en ce qui concerne la facturation de la prestation. Car la révision nécessite plus de ressources à mettre en œuvre dans le processus, ce qui se répercute naturellement sur le coût de la prestation.Le réflexe : pensez en 2 dimensions quand vous hésitez entre relecture et révision.

relecture révision de contenuPrivilégiez le dialogue avec votre rédacteur pour établir la nature de la prestation adéquate. Votre contenu ne s’en portera que mieux.

Vous voulez améliorer vous-même vos contenus ? Bien vu ! C’est en forgeant qu’on devient forgeron ! Pour savoir comment gérer de manière autonome vos contenus avant publication, je vous fournirai dans mon prochain article des balises en matière de relecture et de révision ainsi que des exemples concrets.

 

rédaction web, , , ,